Y-a-t-il d’éventuelles nuisances olfactives pendant les tests ?

Sur un chantier de forage, les éventuelles émanations sont liées à la nature des composants présents dans le sous-sol, mais pour peu de temps et le plus souvent de façon très peu perceptible hors site . Autour de Strasbourg par exemple, on constate une absence d’H2S (odeur de soufre) mais une présence de CO2 inodore dans les eaux profondes. La période de tests avec mise à l’air de l’eau chaude est très courte (2 semaines par puits). L’exposition à d’éventuelles odeurs émanant du sous-sol reste donc très limitée.

A lire également :